Formation chrétienne : 1. édito & activités

Vous trouverez les rubriques suivantes :

  1. Edito & Actualités de Neuffont
  2. Nouveaux articles - vie spirituelle
  3. Détail des activités spirituelles pour hommes proposées à Neuffont ou dans des Centres de Rencontre :
    - pour adultes
  4. Agenda de toutes les activités qui ont lieu à Neuffont

La formation selon Jean-Paul II ...

"[...] Tout chrétien est constamment invité à approfondir sa foi; cela l'aidera à  s'approcher davantage du Christ ressuscité et à  être un témoin dans la société. En effet, dans un monde où les personnes ne cessent de parfaire leurs connaissances scientifiques et techniques, les connaissances de foi ne peuvent en rester au catéchisme appris dans l'enfance. Pour grandir humainement et spirituellement, le chrétien a un besoin évident de formation permanente. Sans cela, il risque de ne plus être éclairé dans les choix parfois épineux qu'il a à faire au cours de sa vie et dans l'accomplissement de sa mission chrétienne spécifique, au milieu de ses frères. Car, comme le dit un des plus anciens textes de la littérature patristique, « ce que l'âme est dans le corps, les chrétiens le sont dans le monde ... La place que Dieu leur a confiée est si belle qu'il ne leur est pas permis de la déserter» [1].

J'encourage donc tous les disciples du Christ à répondre à vos appels et à prendre du temps pour développer leur vie chrétienne et leur intelligence de la foi. Le chrétien doit être conscient de cette première vérité: Dieu a fait l'homme à son image et lui a conféré le pouvoir de dominer la création, pour la mettre à son service et pour rendre gloire au Créateur. En le créant être raisonnable, il lui a aussi donné la possibilité d'accéder à une forme de connaissance rationnelle de Dieu, qui, au-delà, l'invite ensuite à entrer dans une démarche de foi.

La formation personnelle a pour intérêt primordial d'offrir aux fidèles la possibilité d'intérioriser toutes les connaissances acquises pour leur permettre d'unifier leur être et leur vie autour de ce point central de la personne que les Pères de l'Église nommaient le « cœur du cœur »; ainsi, du fond de leur âme, ils adhéreront au Christ et ils épanouiront toutes les dimensions de leur existence, en particulier dans leur engagement professionnel et dans la vie sociale. Car tout fidèle a le devoir de participer à l'édification de la société, en se mettant au service de ses frères par la recherche du bien commun. Par son travail, qui lui permet de subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille, il participe aussi au développement et au perfectionnement de la création.

 En vertu de son baptême, le chrétien est appelé à être membre pleinement conscient et actif du Corps tout entier de l'Église: «Dans le Christ, dit saint Paul, vous êtes intégrés à la construction pour devenir une demeure de Dieu, dans l'Esprit » [2]. Et, parce qu'il porte en lui le Christ, il est appelé à le faire découvrir à ses frères et à devenir un apôtre, c'est-à-dire un envoyé. [...]

 

Extrait du discours de saint Jean-Paul II aux Evêques de la région apostolique de l'ouest de la France à  l'occasion de la visite "ad limina apostolorum" - le 1er février 1997.